SEO/SEA: Vrais ou faux amis ?

“En démontrant qu’une double présence SEO et SEA renforce la mémorisation ainsi que la confiance de l’internaute pour la marque, l’étude menée par Médiative prouve qu’en couplant les deux méthodes, vous multipliez significativement vos chances d’être visible et d’obtenir les premiers positionnements”. 

 

Dans le combat vers la meilleure stratégie marketing, nombreux sont ceux qui montent les enchères pour voir se confronter le SEO avec le SEA. Sur le ring, deux techniques de référencement que tout semble opposer. Pourtant, elles servent le même but : remporter le maximum de visibilité pour augmenter la conversion d’un site. Voyons ce qui les différencie autant avant de comprendre l’intérêt d’une éventuelle complémentarité.

Diviser pour mieux régner

David contre Goliath

Le référencement naturel demande des efforts quotidiens et continus, en création de contenus toujours plus pertinents et de qualité, du netlinking ( on-site et out-site) fiable, des recherches de mots-clés longue-traîne, avec une analyse d’audience pointue, des évolutions techniques pour maintenir votre site Google Friendly.

Le tout, pour une indexation pouvant prendre plusieurs mois

La campagne Google Ads, elle, une fois le montant des enchères fixé sur un éventail de mots-clés, se positionne directement dans les pôles positions des résultats de recherche.

Quand l’une s’appuie sur le long terme pour acquérir une visibilité digitale, l’autre acquiert son positionnement pour des résultats quasi-instantanés.

A chacun ses faiblesses

L’injustice avec le SEO, c’est que tout le travail et les recherches fournis durant des mois, voire des années, peuvent être remis en question et sont sous le bon vouloir du leader américain. Car lorsque Google décide de faire une mise à jour, c’est tout ou partie de cet amas de travail qui peut s’écrouler. Alors que le référencement payant, lui, dans les petits chaussons de Google Ads (Adwords), ne sera pas impacté puisque qu’il monnaye son rang.

Cependant, le positionnement payant n’est pas sans limite :

●      Son délai :  une fois la campagne terminée, le site retombe dans les limbes du web.

●      Le budget : en fonction de la concurrence de certain terme, l’enchère peut vite s’envoler.

Dans les faits, si l’on peut penser que la campagne Ads attire plus d’internautes, de par son emplacement privilégié, il n’en reste pas moins une fatalité :

Une étude sur l’eye tracking (l’analyse oculaire d’un individu) révèle qu’en 10 ans, les zones lues sur les résultats passent d’une large occupation en haut de page vers une lecture rétrécie et défilante. Un bon point donc pour les optimisations organiques, même si les zones fortes dominent sur les annonces payantes qui apparaissent désormais également plus discrètement en bas de page. Cette évolution, sans nul doute liée au phénomène de scrolling sur les consultations mobiles, permet de confondre l’un avec l’autre.

Organique ou non : même combat

Les points de convergence

Si, à première vue, les méthodes semblent diverger, il n’en est rien. Tous deux visent le même objectif: se faire indexer parmi les meilleurs et décrocher le blason de la SERP.

Pour cela, ils sont tous les deux à la recherche de mots-clés. Qu’ils soient de longues traines ou pas, le terme idéal, et employé par l’audience cible, est la quête de chacun.

Ainsi, ils utilisent les mêmes données : les outils de planifications et générateurs de mots-clés.

Après mise en place des optimisations et enchères, les concurrents se doivent de suivre et analyser leurs résultats consciencieusement pour intervenir pertinemment sur le site en cas de besoin. Les mêmes chiffres sont principalement décortiqués : le taux de rebond et taux de conversion. 

L’union fait la force 

Et si la vérité allait plus loin ? Et si ces deux méthodes de référencement se rendaient mutuellement service ? 

●      Partant du principe où, la base de tout positionnement se joue sur la recherche du mot-clé idéal, un référencement organique de qualité offre les contenus fins nécessaires pour attirer le trafic.

Google favorisant la qualité et la pertinence de résultats donnés par les visiteurs, il va de soi, que la campagne associée sera plus performante avec une optimisation déjà en place.

Qui dit annonce compétente, dit hausse du CTR (ratio entre le nombre de clics sur les annonces par rapport au nombre de pages vues) et CPC (coût par clic) plus bas.

Par exemple, si après quelques jours de campagne, vous observez un taux de rebond important, comprenez que votre prospect à cliqué sur votre annonce, mais n’a pas converti. C’est signe que votre contenu n’est pas pertinent ou qu’il faille revoir l’optimisation.

●      A l’inverse, compte tenu du temps considérable pour bénéficier des 1ers résultats en SEO. Une campagne Google Ads (Adwords) permet de donner un coup de pouce et d’acquérir les mots-clés les plus concurrentiels qui seront difficilement atteignable en SEO. Le trafic qu’engendre le Search Engine Advertising sur la page déclenche un bon indicateur de pertinence et de fiabilité pour aider au positionnement.

●      Si vous optimisez régulièrement votre site avec la méthode SEO, vous devez connaître Adwords. L’outil, indispensable à la recherche de mots-clés, est aujourd’hui essentiel pour le référencement naturel. Cette application, étant à la base conçue pour l’étude et la mise en place du SEA, permet donc à son adversaire d’être plus performant, en piochant les expressions clés, que les études pour les campagnes payantes ont dévoilé ! Ainsi le Search Engine Optimisation se sert du succès de la stratégie payante pour être plus efficace.

On ne peut pas dire qu’il y ait une technique supérieure à l’autre.

En démontrant qu’une double présence SEO et SEA renforce la mémorisation ainsi que la confiance de l’internaute pour la marque, l’étude menée par Médiative prouve qu’en couplant les deux méthodes, vous multipliez significativement vos chances d’être visible et d’obtenir les premiers positionnements. 

De ce fait, même si une campagne occasionnelle appuie idéalement la notoriété d’un site, une bonne optimisation organique reste le fondement de toute page web souhaitant être valorisée. Ainsi, la complémentarité SEO/SEA se défini comme la stratégie gagnante en web marketing

Convaincu ? Découvrez comment définir au mieux, votre visibilité par des experts.