Techniques de référencement web: le béaba

” Toute entreprise se doit de référencer son site, mais selon les objectifs de chacune, les techniques seront différentes pour être efficaces “

A l’heure où Google prend l’image de “roi du web”, il peut paraître difficile de l’amadouer  lorsque l’on souhaite se faire un espace dans les résultats de recherche. Pourtant, défier Goliath n’est pas impossible. De manière naturelle ou non, suivez ces quelques techniques et donnez-vous la chance d’apparaître aux côtés des plus grands.

SEO: la stratégie à long terme

 

 Aussi nommée référencement organique, cette technique demande assiduité et patience pour acquérir les premiers résultats. Si elle peut paraître fastidieuse, elle est néanmoins plus que nécessaire pour toute TPE ou PME souhaitant sortir leur épingle du jeu sur la toile.

Le contenu :

Pour séduire un moteur de recherche, quel qu’il soit, il vous faut des contenus web qu’il puisse analyser. Mais attention, Google et ses copains sont exigeants :

●      Soyez rigoureux : oubliez le copier/coller du voisin. Google sait détecter le “duplicate content”. Alors un contenu authentique et non plagié (même un paragraphe) est un des premiers efforts à fournir. 

●      En plus, votre sujet doit coller aux besoins de votre cible. Soyez donc pertinent et concis. Répondre rapidement aux questions que se pose votre audience est une victoire face à la concurrence. Mais ne vous contentez pas du minimum ! Souligner votre expertise, exige au moins 1000 mots par article.

 ●      Enfin, pour Google comme pour vos prospects, il faut rendre la lecture agréable en optimisant la structure rédactionnelle. Pour cela, utiliser des balises HTML, H1 pour le titre, H2 pour les sous-titres et H3… Mais aussi l’intégration de mots-clés pertinents…

Les mots-clés:

Chaque inquisition effectuée par un internaute est composée de “mots-clés”. Ils sont dit “ concurrentiels” lorsqu’ils contiennent 2 mots et baptisés “longue-traine” quand il y en a plus de 3.

Connaître les expressions que votre cible tape dans la barre de recherche doit être votre priorité.

Les mots-clés “longue-traîne” sont le positionnement à privilégier pour le SEO. Moins compétitifs et parfois même dépourvu d’annonce SEA dans les premiers résultats, ils garantissent une visibilité optimale et sont l’assurance d’attirer des lecteurs intéressés et potentiellement acheteurs. 

Pour les trouver, il suffit de bien connaître votre audience, de s’intéresser à vos clients, leurs retours sur vos produits et services et pourquoi pas de les interroger. 

Des outils adaptés sont aussi un sérieux coup de pouce, Google Ads en fait parti : 

●      Tapez un ou deux termes en rapport avec vos produits ou services, et l’application vous donne accès à une liste d’expressions recherchées. 

●       Analysez le nombre de requêtes et le positionnement de la concurrence sur un ensemble de mots.

●       Choisissez les mots-clés correspondants le plus à une demande forte dans votre domaine et peu utilisés par vos concurrents.

●      Une fois trouvés, faites-les figurer dans vos titres, sous-titres et décuplez les champs lexicaux, synonymes et champs sémantiques appropriés dans vos contenus.

Il arrive, malgré tout, que vos termes restent concurrentiels, dans ce cas, préférez déléguer à un professionnel SEO qui saura choisir les meilleures tournures pour votre positionnement.

Les backlinks:

Liens hypertextes en français, ce sont des liens de redirections vers un autre site. 

Avoir des backlinks vers vos articles ou votre site est “la cerise sur le gâteau” pour un bon référencement. Dire à Google que vous avez des liens externes, c’est lui prouver que vous êtes une référence, un site de confiance aux yeux des autres ! Mais pour que cela soit crédible, les liens entrants doivent être dans votre thématique et de qualité.

●      En vous faisant des amis sur la toile,

●      En moyennant des blogueurs sérieux

●      En vous créant une autre page web, blog,

●      En utilisant les réseaux sociaux

●      En fuyant les annuaires génériques 

Les réseaux sociaux :

Canal de communication à ne surtout pas négliger, il est un atout majeur pour le référencement naturel. En étant présent sur les réseaux adaptés, vous vous donnez l’opportunité de générer du trafic ciblé

●      Partager vos contenus sur vos groupes, votre communauté et votre page. 

●      Générer de l’interaction, les Likes, et partages car ils sont comptabilisés par les robots Google. 

●       L’ajout de boutons dédiés sur votre site est une corde de plus à votre arc.

 

SEA: la stratégie à court terme

Solution de facilité, payer Google est effectivement une technique de référencement plus rapide pour obtenir des résultats quasi-immédiats.

Caractérisés par la notification “annonce” sous la campagne, les publicités sont facilement repérables sur votre page de recherche et toujours prioritaires par rapport aux résultats naturels. Quand on connaît l’attirance des internautes pour consulter les premiers résultats sortant d’une recherche, c’est une option très attractive.

Acheter le géant du web ne suffit cependant pas pour apparaître dans la SERP. Les premières places du podium ne sont pas attribuées qu’au plus offrant… Elles se méritent un minimum !

Qualité de l’annonce 

Dans le même esprit que pour le contenu SEO, votre annonce doit correspondre aux besoins de votre cible et être pertinente. Renseignez-vous bien sur vos prospects en analysant leurs habitudes d’achat en ligne.

Site Web 

Votre site doit être irréprochable. Une navigation claire, un chargement rapide, des images de qualité et des pages web qui inspirent confiance, sont des exemples d’optimisation à faire vérifier.

Montant des enchères

On y vient, les enchères de Google, comment ça marche ?

Il y a différentes façons de faire de la publicité. En fonction de votre budget, votre cible ou de votre stratégie marketing.

●      CPC: coût par clic

La technique la plus répandue qui consiste à fixer un montant maximal lorsqu’il y a un clic sur votre annonce

●      CPA: coût par acquisition 

Calcul du coût pour chaque vente. C’est un type de campagne aux résultats.

●      CPL: coût par lead

Coût d’acquisition d’un prospect lors d’une inscription à un formulaire ou d’une newsletter.

●      CPE: coût par engagement

Cette fois, c’est l’interaction active vers l’annonce publicitaire qui est mesurée.

Le choix de la campagne se définira en fonction de vos objectifs, de votre cible et de votre page d’atterrissage.

Il est bien évident que ce mode de référencement doit être chapeauté par un professionnel des campagnes Google. Lui seul saura vous suggérer la meilleure approche après analyse de vos besoins en gardant un œil sur les analyses et statistiques afin d’optimiser vos retours sur investissement.

Ces deux méthodes de référencement ne sont pas concurrentes mais bien complémentaires ! Il est tout à fait envisageable (voire recommandé) d’associer les tactiques SEO et SEA dans votre stratégie marketing. 

Toute entreprise se doit de référencer son site, mais selon les objectifs de chacune, les techniques seront différentes pour être efficaces ! 

Même si certaines semblent facile à réaliser, notez que cette liste de méthodologie est loin d’être exhaustive. Aussi, l’indexation d’un site demande beaucoup de temps, de la patience et de la technique. Il regroupe le savoir-faire de plusieurs métiers du web tels que des experts en référencement. C’est un travail à temps plein qu’il ne faut surtout pas sous-estimer.  

Pour plus de conseils sur les techniques à mettre en place, contactez l’agence Avant Première.