SXO: 9 critères à maîtriser

“Que vous souhaitez de la notoriété, de la vente de produit, de services ou de l’acquisition de mails, soignez vos Call To Action et simplifiez vos tunnels de ventes afin de ne pas perdre votre internaute en cours de route. Le navigateur doit pouvoir vous contacter, rechercher un produit et acheter sans avoir à chercher sur la page”. 

 

Après le SEO et le SEA, voici le nouveau-né dans le référencement Google : le Search eXperience Optimisation. Ce nouveau sigle à amadouer est un prolongement du SEO. 

Si le référencement naturel semble être acquis pour de nombreux sites, ils n’en sont pas pour autant tous qualitatifs. C’est pourquoi, fervent défenseur de la satisfaction internaute, Google se doit de trier les nombreuses pages, pourtant à jour dans les critères organiques.

 En mettant à l’honneur l’expérience utilisateur dit “UX”, le leader du marché décuple son intelligence artificielle au service des cybernautes en leur sélectionnant des contenus toujours plus pertinents et précis. Alors est-il possible de faire partie de l’élite? Peut-être, si vous répondez à ces 9 critères caractérisant le SXO…

1- Le contenu 

Toujours au cœur du référencement naturel, optimiser l’expérience utilisateur via le contenu, c’est d’abord connaître parfaitement son audience : 

●      Connaître les mots-clés qu’ils utilisent, leurs besoins et les questions qu’ils se posent à propos de vos produits et services.

●      Créer un persona est la seule façon de coller au plus près des attentes de vos prospects. En établissant un client “type”ou “parfait”, vous élaborez un avatar homme ou femme. Donnez-lui un nom, un âge, une profession, une vie de famille ou pas, des activités, un caractère etc.… De ce client type, devenu tout de suite plus familier, découleront des attentes, des problèmes à régler qui auront fondamentalement un lien avec un produit ou service que vous pourrait lui proposer.

●      En peaufinant les recherches utilisateurs via des forums ou groupe communautaire lié à votre activité, vous aurez matière à dénicher des sujets de contenu qui pourront répondre à certaines interrogations répétées et laisser sans réponse.

2- L’arborescence du site

L’UX est l’analyse de la navigation des utilisateurs. Il comprend le temps passé sur un site internet et les différentes pages consultées. Il est donc primordial de passer le crawl de votre site au crible.

●      Tout site doit avoir un menu à porté de clic. En header ou latéral, il est un repère fiable pour l’internaute. Cependant, vérifier qu’il soit clair et logique. 

●      Pour plus de simplicité de navigation, un fil d’ariane est aussi un élément qui doit apparaître en haut de page pour ne pas égarer l’utilisateur.

            Ex : Accueil > Collection > Produits

Astuce : demandez à vos proches de consulter votre site pour avoir leur retour d’expérience. Il y a toujours des aspects que nous occultons et qui, pourtant, impactent l’expérience des nouveaux venus. Faites faire un audit par des experts Google est encore plus efficace.

3- Rapidité 

Avec la 4G et le wifi, l’internaute d’aujourd’hui possède des facilités de connexions rapides. Toujours plus pressé et exigeant, il est en demande d’information constante. C’est pourquoi, il est impensable d’avoir un temps de chargement supérieur à 3 secondes

Auquel cas, il quittera votre site pour celui du concurrent. 

Comment augmenter la vitesse ? 

●      En réduisant la taille de vos images et vidéos. Attention à ce que cela ne soit pas au détriment de leur qualité. 

●      Alléger le codage  

●      Utiliser un format AMP  

●      Choisir un hébergeur fiable.

Un professionnel est recommandé pour ce genre de manipulation.

4- Le maillage interne

Insérer des ancrages vers les autres pages de votre site est un excellent moyen de prolonger le temps de navigation de votre client. 

●      Oubliez le “cliquez ici”, préférez un lien plus naturel et en rapport avec la redirection. 

●      Il peut même permettre à certaines pages oubliées d’être de nouveau visibles et indexées par Google. 

5- La confiance

Nombreuses sont les mauvaises expériences avec des sites de vente en ligne. Pour ces sites, précisément, n’oubliez pas de passer en Https. Il garantit la sécurité des données que vous collectez (nom, adresse, etc..), encourage les internautes à vous contacter via vos formulaires et rassure l’acheteur dans sa conversion.

6- Responsive Web Design

Savez-vous que plus de 70 % des internautes se connecte sur internet depuis plusieurs écrans ? L’accès le plus courant se fait par le smartphone, que chacun a à porté de main. Avoir un site optimisé pour les écrans plus petits, tels que les téléphones portables et tablettes, est donc indispensable pour offrir une consultation confortable. Les différentes tailles d’écrans peuvent engendrer des décalages et des tailles de pages disproportionnés qui sont très désagréables à lire. 

7- Recherche vocale

Dans une logique de recherche d’information toujours plus rapide et pertinente, l’internaute prend de moins en moins de temps à taper sa recherche. Mieux, il la dicte ! Avec le développement des recherches vocales de type Siri, il peut être intéressant d’intégrer des questions avec des réponses claires dans vos pages et contenus. Ainsi, vous figurerez dans les nouveaux critères de positionnement SXO. 

8- Interface utilisateur

La page d’atterrissage d’un site ne doit pas faire fuir votre audience. Il serait dommage d’augmenter le taux de rebond et de réduire le temps de consultation de votre site pour des détails tels que: une police illisible, une page trop chargée et pas assez épurée, des fenêtres publicitaires et pop-up qui sautent au visage et perturbent la consultation de la page. 

Gardez en tête la maxime minimaliste: “less is more”. 

9- Conversion efficace

Que vous souhaitez de la notoriété, de la vente de produit, de services ou de l’acquisition de mails, soignez vos Call To Action et simplifiez vos tunnels de ventes afin de ne pas perdre votre internaute en cours de route. Le navigateur doit pouvoir vous contacter, rechercher un produit et acheter sans avoir à chercher sur la page. 

Prolongement du SEO, le SXO ajoute l’aspect graphique à l’optimisation naturelle.  Il ne suffit plus de raisonner “technicité” pour plaire à Google, mais “qualité” pour faire les yeux doux à l’utilisateur ! En mettant ces optimisations à jour, vous favorisez le confort d’exploration de vos pages. Notons toutefois que ces aspects sont de plus en plus techniques et difficilement réalisables soi-même. Par ailleurs, il serait envisageable pour certaines entreprises de faire une refonte de leur site pour espérer s’aligner aux sites plus modernes et aimés par Google, Google Friendly. 

Spécialiste en référencement, l’agence web Avant Première intègre ces nouvelles données dans leurs stratégies d’optimisation.

Intéressé par un audit ou des conseils sur le SXO ? 

Demandez un devis !